mardi 27 décembre 2016

Mes vœux les meilleurs pour 2017



Réchauffement climatique, guerres dévastatrices, violences ethniques, religieuses et communautaires, obsession de croissance économique, épuisement des ressources, exploitations humaines en tous genres, management taylorien et bureaucratique, la religion du contrôle pour celle de "pertes et profits", la dictature du chiffre, la perte de l'intelligence des choses, la primeur des infos sur la réflexion, l'ignorance des opportunités, le "penser seul", l'ego centrisme, la préférence de richesses financières aux valeurs humaines, le consumérisme à tout crins, la planète fout le camp et notre humanité avec. 

Alors, il nous faut encore nous souhaiter une bonne année car un embryon d'espoir brille quelque part et il faudra bien qu'on s'en saisisse si l'on veut laisser quelque chose de cette planète à nos enfants. Ce sont les agriculteurs paysans, l'émergence de la permaculture, les "économies" circulaires, les associations d'acteurs forts comme les Colibris, le projet imagine, la radio de Lilou, les réseaux courts, les communautés d'acteurs locaux, sociocratie, holacratie, alternance culturelle, autonomies fertiles, forums ouvert, Fab Labs et autres tiers lieux, etc... Il nous faut juste savoir qu'il y a une guerre entre ces deux mondes, une course de puissance et qu'il nous faut choisir. Dans ce court espace d'espoir, recevez tous mes bons vœux pour 2017. Alors...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos contributions enrichissent le débat.