mardi 12 janvier 2016

Vision-Mission-Identité-Valeurs

En guise de bons vœux pour cette nouvelle année, j'avais envie de vous faire un cadeau. Il sera bien modeste, certes, voire symbolique mais utile et bien réel. Cet article est donc plus que ça. Il est aussi un petit recueil de trucs et astuces pour plus d'efficience dans votre travail de management, dans votre organisation. Le voici :
Ce qui fait le moteur d'une organisation est le portage haut de sa raison d'être par son patron, son leader. Sa posture est déterminante, voire colore toute l'organisation. C'est ce que dit une expression de la culture de la marine marchande : "La couleur du pacha colore tout le navire". Nous savons que ce qui fait l'efficience et la réalité d'une organisation est la qualité de ce portage. Faut-il encore que ce portage s'appuie sur une pensée (conception) claire appuyé d'un discours audible, lisible et compréhensible. Faut-il aussi que cette incarnation soit crédible, c'est à dire qu'il y ait une réelle correspondance entre le comportement personnel du leader et l'expression de sa philosophie d'organisation. Ainsi donc, comment qualifierions-nous ce portage ? Il me semble voir là deux objets : ce qu'est cette raison d'être et son incarnation dans son leader.
Ce qu'est cette raison d'être se trouve bien cerné dans le quadriptyque "Vision-Mission-Identité-Valeurs". Il n'y a pas de hiérarchie ni de séquençage de ces notions. Chacune a besoin d'être remplie, nourrie, étoffée, honorée. Elles sont aussi interdépendantes, voire entremêlées. Nous ne prétendrons pas ici en donner les définitions ni les processus d'usage, mais nous voudrions juste échanger quelques questions dessus, histoire de partager une préoccupation, une envie, un besoin, une nécessité d'y répondre.
Vision
-   Ai-je une vision de ce que sera mon organisation demain, dans trois ans, dans dix ans ?
-   Ai-je une vision de ce que je souhaite que soient mes clients, mes bénéficiaires, par mon action ?
-   Cette vision est-elle connue de mes collaborateurs ?
-   Qu'ai-je fait pour la faire partager, la faire connaître, la faire comprendre ?
Mission
-   A quoi sert mon organisation dans son secteur, dans son territoire, dans le monde ? Pour quelle finalité ? ...à faire de l’argent ou quoi d’autre ?
-   Qu'attend de moi mon organisation ? Qu'est-je à faire pour ça ?
-   Qu’est-ce que je veux et peux apporter à mon organisation ? …à mes collaborateurs ?
-   Dans l’organisation, quelle est ma part de charge de travail vers son but ?
Identité
-   Dans son nom, son logo, sa devise, son implantation, quelle est l’identité de mon organisation ? Qu'en montrent-ils ?
-   Comment mes collaborateurs, et les leurs, considèrent-ils l’organisation ? Comment en parlent-ils, ou pas ? … par quels noms, quels surnoms ?
-   Est-ce que tout ce qu’ils font entre dans leur identité au travail ?
-   Est-ce que tout ce qu’ils font contribue au renouvellement, à la réaffirmation de l’identité de l’organisation ?
Valeurs
-   Y a-t-il des valeurs phare, des valeurs bornes, au-delà desquelles l’organisation sortirait de son identité, de sa raison d’être ?
-    L’organisation se définit elle par ses produits ou par sa façon de faire, sa façon d’être ?
-    Vos collaborateurs sont-ils fiers de travailler pour vous dans cette organisation ?
-    Vos collaborateurs nomment-ils les valeurs de l’organisation ? … et vos clients ou bénéficiaires ?


Sur l'incarnation par le leader de ces quatre variables, nous dirions qu’il s'agit là de tout un programme. Mais posons-nous encore quelques questions simples ?
-   Est-ce que je crois réellement à la vision d’avenir de mon organisation, à ses missions et aux miennes, à son identité réelle, à ses valeurs ? Ou tout ceci n’est-il que de la publicité pour les gogos ?
-  Est-ce que mes collaborateurs, mes partenaires et mes clients sont des personnes humaines autonomes, forces d’intelligence et d’innovation, des ressources critiques et de jugements ?
-   Quelle est la personne la plus importante de mon organisation ? … moi, le collaborateur, le DRH ou le client ?
-   Quelle est le fonction managériale la plus importante d’une organisation ? … le contrôle ou la confiance ?
-   Est-ce que je connais mes collaborateurs ? … leur vie personnelle m’intéresse-t-elle ? Est-ce que je connais leur nom, leur prénom, leur date d’anniversaire, leur hobby, etc. ? Que sais-je d'eux ?
Au-delà, rien n’a vraiment d’importance… et dès lors tout est bien plus simple, naturel, fluide.
Jean-Marc SAURET
Publié le mardi 12 janvier 2016




...à suivre, prochainement, une série de 9 articles hebdomadaires analytiques et méthodologiques sur le management.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos contributions enrichissent le débat.