mercredi 21 août 2013

Se faire accompagner utilement

Face à un monde plus complexe...

Le monde économique devient toujours plus complexe. L'environnement est plus contraignant pour la vie des organisations. La complexité des métiers augmente et celle des managers et dirigeants aussi. Le développement technologique facilite les échanges mais compresse le temps et l'espace, développe l'exigence, augmente les pressions. La population des collaborateurs se diversifie et leur disparité de cultures augmente. Bref, la société est urgente, plurielle, radicale et composite.

Manager, diriger, devient donc plus complexe mais pas forcément plus compliqué. Les décideurs souhaitent mieux voir, mieux comprendre pour mieux décider car la pression de l'exigence est aux rendez-vous, de nouvelles questions apparaissent sur de nouvelle problématiques. Au delà de la question de la diminution des moyens et des marges, de la volatilité des marchés, de la versatilité des attentes clients, de l'exigence radicales des structures clientes, du durcissement des organismes, il y a les questions de l'urgence et de la dynamique des organisations mais aussi de la finalité, de la raison d'être. Pourquoi sommes nous là ? Faire de l'argent ou réaliser une oeuvre, une mission, un service ?  Comment faire mieux avec moins, créer, innover, développer ?



Alors, de manière schématique, nous voyons souvent et de manière récurrente, à différentes échelles, les dirigeants et managers comfrontés à une triple contrainte* parfois lourde pour une seule personne :

La solitude du coureur de fond face à la complexité du monde de l'entreprise : le manque de marqueurs pertinents, d'indicateurs suffisamment parlants, n'aident pas le (la) manager à rester vigilent(e). Parfois entouré(e) de collaborateurs silencieux sur leurs aperçus et de concurrents agressifs sur les marchés, le décideur est parfois seul dans son analyse et devant sa décision. Il serait preneur d'indices et conseils.

L'impérieuse nécessité de réussir du boxeur où, comme celui-ci ne monte pas sur le ring pour faire au moins second, managers et dirigeants ne rentrent pas dans l’arène pour tester. C'est le résultat, le seul succès qui les oblige. Les épaules s'élargissent avec la pression et la nécessité de victoires. Mais les expériences ne donnent pas toute leur leçon. L'apprentissage peut paraître un peu long. Un accompagnement extérieur, juste et bienveillant, est parfois le bienvenu.

L'angoisse de la page blanche du créateur peut dès lors préoccuper quand, devant les questions, les "comment" commencent à tourner dans la tête. Trouver les réponses justes, les nouvelles voies de progrès, voir les opportunités réelles, être sûr de prendre les bonnes options, inventer de nouveaux chemins, de nouvelles pratiques, tout ceci trouve des réponses justes dans les échanges d'un accompagnement personnalisé.



...construire une stratégie et un management justes.

Autour de ces contraintes, en travaillant sur vos cas particuliers, à partir d'expériences concrètes (Benchmark), sollicitant toutes nos intelligences (procédurale, émotionnelle, analytique et symbolique), l'accompagnement apporte des ressources en renfort .

L'accompagnateur-coach, parce qu'il a quelques "cartes", des "lampes appropriées" et le temps d'un Benchmark efficace, comme un spéléologue ou un géographe, vous aide à mieux voir l'environnement, mieux l'analyser à l'aune de vos objectifs, mieux lire les contraintes et les opportunités à l'aune de vos pratiques.

L'accompagnateur-coach, parce qu'il connait le développement personnel, les profils des personnalités et l'articulation des acteurs dans les systèmes, dans les organisations, comme un coach sportif, vous aide à mieux vous préparer personnellement pour combattre juste, résister pleinement, tenir sur vos atouts, continuer la route que vous vous êtes tracée ou atteindre les objectifs que l'on vous a donné.

L'accompagnateur-coach, parce que son seul enjeux est votre réussite, parce qu'il a le recul utile et la science du jeu, la patience et le silence du respect, comme un joueur d'échec, vous aide à mieux choisir et décider les meilleures voies pour aller plus loin, gagner, survivre, réussir, créer, se repositionner, agir, développer, atteindre, contourner, pour parfaire votre oeuvre.

L'accompagnement personnalisé (coaching), plus que pour rompre la solitude du manager, est une force contingente du succès : mieux voir, se renforcer et agir juste.
Cet accompagnement respecte et sert vos valeurs, vos principes et vos intérêts dans un climat humaniste fait de confiance et de pragmatisme. 


Jean-Marc SAURET
le mercredi 21 août 2013



* Voir le chapitre premier "Management : panorama d'une tendance", dans " Le management Post Moderne, Comprendre, Concevoir, Communiquer ", Coll. Dynamiques d'entreprises, L'Harmattan, Paris, 2003

Lire aussi : " Vers une nouvelle forme de conseil "



Licence Creative Commons

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos contributions enrichissent le débat.