mardi 2 juillet 2013

Le management, une question de sens, de sens et de sens...

La sagesse orientale, du Tao et du Y-king, pose en préalable à l’action " Avoir où aller ". La première question de sens est donc celle d’avoir où aller, une orientation, une direction, un sens pour la marche.

La culture française, littéraire, philosophique et poétique, a autant envie que besoin de répondre à la seconde question du sens. Comme nos enfants de trois ans, nous demandons et aimons demander " Pourquoi ? "

La nature humaine se fonde, s'articule, vit et vibre sur ses cinq sens. Nous ne connaissons que par les sens, privilégiant l'un ou l'autre, l'oreille, le nez, les yeux, la peau et les doigts ou la langue. Ces préférences fondent nos caractères. Nos sens nourrissent nos émotions et installent notre mémoire. Ainsi, notre nature humaine a besoin et aime "sentir pour connaître", ressentir, vérifier, ajuster pour se conduire.

Donner du "sens", voilà le coeur de ce qui nous reste à faire pour réussir.


Jean-Marc SAURET
le 1er juillet 2013